Quelques astuces pour éviter de bloquer une serrure

Un blocage de serrure est une situation souvent stressante, surtout quand elle arrive le soir, ou qu’elle empêche d’accéder à son logement. Dans ce cas, il faut trouver un serrurier en urgence, avec un budget conséquent, pour réparer la serrure ou la faire remplacer. Pourtant, il est possible d’éviter ce type de désagrément à l’aide de gestes simples qui permettent d’entretenir la serrure et de préserver son état.

Le mécanisme de la serrure, composé de pièces métalliques, peut en effet se détériorer avec le temps, et il est essentiel de ne pas négliger son entretien régulier afin de garantir la sécurité des habitants et leur tranquillité.

Une serrure abîmée est à l’origine de plusieurs désagréments

Une serrure est un élément déterminant dans le fonctionnement d’une porte, puisqu’elle conditionne l’ouverture, la fermeture et le verrouillage, mais elle peut aussi avoir un impact sur l’isolation thermique liée à une éventuelle fuite d’air.

Quand la serrure est détériorée ou usée, de nombreux désagréments peuvent être subis par les habitants, et le plus important est sans doute le risque d’effraction, mettant en cause la sécurité des personnes qui se trouvent à l’intérieur. Par ailleurs, le remplacement d’une serrure devenue trop vétuste est un acte coûteux.

Une serrure fonctionnelle c’est la tranquillité de sortir de chez soi avec la certitude que la porte est bien verrouillée, sans avoir à se soucier des risques d’effractions et sans s’inquiéter pour les objets précieux qui sont à l’intérieur de la maison.

Pour garantir la longévité d’une serrure et éviter qu’elle ne s’encrasse, il est essentiel de procéder à des gestes simples comme par exemple graisser le mécanisme de fermeture. Le bon fonctionnement d’une serrure dépend du soin qui lui est porté, et de la régularité des entretiens effectués.

Bien que généralement très solide, la serrure n’est pas à l’abri de la rouille, du gel, des blocages, des grippages et de la détérioration liée à l’utilisation. Ainsi, un entretien régulier assure la durabilité du mécanisme, au moyen d’un simple nettoyage ou d’une lubrification.

L’entretien de la serrure, une action préventive efficace

L’entretien d’une serrure ne doit pas être négligé, car il s’agit souvent d’un dispositif exposé aux éléments extérieurs comme la poussière, l’humidité, les rayons du soleil, le gel ou les variations de température. La serrure est également sujette à des utilisations multiples, surtout lorsqu’il y a beaucoup d’entrées et de sorties dans un logement.

Tous ces éléments entraînent une détérioration progressive du mécanisme et des pièces métalliques, pouvant amener à un blocage ou un grippage de la serrure.

En effet, les serrures à cylindres s’encrassent facilement sous l’effet de la poussière et des impuretés, empêchant le bon fonctionnement du mécanisme. Quant aux cellules à gorges, elles sont généralement plus sensibles à l’humidité, qui peut s’y infiltrer et provoquer l’apparition de rouille, qui est souvent à l’origine des blocages.

Si une serrure se bloque, dans la plupart des cas ce problème est dû à un manque d’entretien, notamment si la porte se trouve exposée à des conditions climatiques extrêmes, à un environnement humide, au gel ou à l’air marin.

Pour garantir la longévité d’une serrure et éviter les désagréments liés à son blocage, certains gestes préventifs peuvent être mis en œuvre d’une manière régulière, comme la lubrification ou le nettoyage.

Lubrifier régulièrement la serrure

La lubrification du mécanisme est une opération simple et courante, qui consiste à introduire de la graisse dans la serrure pour éviter aux pièces métalliques de se gripper avec le temps. Il est alors possible d’utiliser des lubrifiants spécifiques, vendus sous forme de pulvérisateur muni d’une tige qui permet de viser directement dans le cylindre.

Le lubrifiant aide également à prévenir les dépôts de poussières qui se logent entre les parties métalliques de la serrure.

Il est tout de même utile de noter que l’utilisation d’un lubrifiant de mauvaise qualité, ou une grande quantité de graisse ou d’huile, peut avoir un effet néfaste sur la serrure, en s’accumulant dans le mécanisme et en empêchant la clé de s’introduire correctement. Après avoir vaporisé le produit dans la serrure, il est donc recommandé de nettoyer les excès de lubrifiant, pour éviter qu’ils ne causent des dépôts indésirables.

Cette opération de lubrification permet d’anticiper l’usure du mécanisme des serrures à cylindre. Pour les serrures à gorge, il est recommandé de procéder à un dégrippage en imbibant la clé d’un peu d’huile avant de l’insérer dans la serrure.

Procéder à un nettoyage régulier

Le nettoyage de la serrure fait partie des actions d’entretien qu’il convient de réaliser environ deux fois par an, voire plus souvent pour les vieilles serrures, et précisément lors des changements de saison. L’accumulation de poussière finit en effet par gripper le mécanisme, il faut donc vérifier sa fluidité d’une manière régulière, afin de détecter le moindre problème ou de l’anticiper.

Selon les spécialistes de la serrurerie, le mieux est de nettoyer la serrure à la fin de l’été pour la préparer à affronter l’hiver, et au début du printemps pour éliminer les traces du froid et les poussières. Ainsi, le fonctionnement de la serrure est assuré tout au long de l’année, pour plus de tranquillité et de sécurité.

Les serrures à cylindre peuvent être nettoyées à l’aide d’un compresseur d’air, qui a pour rôle de chasser les dépôts de poussière, les impuretés et la crasse accumulée dans le cylindre. En pulvérisant directement dans l’emplacement de la clé, les salissures peuvent être éliminées d’une manière efficace. Un lubrifiant non gras peut ensuite être appliqué dans le cylindre, pour le protéger contre les éléments extérieurs.

Pour les serrures à gorge, il est recommandé d’utiliser un pulvérisateur d’air comprimé pour chasser les impuretés, et ensuite d’appliquer du lubrifiant sur la clé avant de l’insérer dans la gorge et d’actionner la serrure plusieurs fois. Si la serrure à gorge est bloquée, une goutte de dégrippant peut être appliquée sur le verrou pour qu’il fonctionne à nouveau.

L’important est toujours de réagir vite en constatant le moindre dysfonctionnement ou un début d’usure, afin d’anticiper et de prévenir les problèmes plus sérieux. Un nettoyage doit être effectué dès que la clé ne tourne pas correctement, ou que la serrure présente des traces de rouille.

Protéger la serrure contre le gel et l’humidité

La serrure est sensible aux éléments extérieurs, et surtout l’humidité et le gel, qui peuvent causer son usure et sa détérioration. Il est donc indispensable de protéger le mécanisme à l’aide de gestes simples, pour éviter les blocages soudains.

Le premier ennemi des serrures est sans doute le gel, qui survient lors des saisons froides, et peut empêcher le mécanisme de fonctionner correctement. Pour prévenir ce type d’usure, il est essentiel de procéder au nettoyage régulier à l’aide d’un compresseur et d’un lubrifiant non gras, surtout durant les périodes de gel. Il est également possible de protéger le dispositif du froid en utilisant un cache-serrure, après avoir fait fondre le gel avec un peu de feu.

L’humidité est le deuxième élément à l’origine de l’usure des serrures, car elle provoque l’apparition de rouille sur les pièces métalliques. Pour prévenir ce désagrément, et si le bâti se trouve dans une région particulièrement humide, il est possible d’appliquer un revêtement antirouille sur la serrure et sur les clés. Si la rouille est déjà installée, un décapant chimique peut être utilisé pour nettoyer le cylindre.

Éviter les mauvaises manipulations

L’entretien de la serrure passe également par une manipulation douce, qui consiste à ne pas claquer les portes d’une manière violente, et à ne pas forcer la clé ni l’employer pour d’autres usages comme gratter, limer ou couper.

Les clés doivent en effet être manipulées avec soin et nettoyées régulièrement, pour éviter l’usure des dents, qui finit inéluctablement par abîmer la serrure. De même, les doubles des clés doivent être reproduits chez un professionnel, avec d’éviter les mauvaises copies, qui risquent de détériorer le cylindre.

Par ailleurs, si la clé se bloque dans la serrure, il est déconseillé de la forcer pour l’extraire ou la faire tourner, car cela pourrait aggraver le problème. Il est alors préférable de vaporiser un lubrifiant spécifique et d’attendre quelques secondes qu’il agisse, avant de remettre doucement la clé en mouvement.

Faire appel à un professionnel en cas de problème

L’intervention d’un artisan serrurier de votre ville, comme un artisan serrurier Toulouse, est parfois indispensable, notamment si le blocage persiste malgré les efforts pour trouver une solution, si la serrure est trop vétuste, ou si le cylindre est entamé par la rouille.

En effet, dans certains cas, les manipulations forcées ou un graissage important peuvent détériorer définitivement le mécanisme, et il devient alors obligatoire de remplacer la serrure. C’est pourquoi il est préférable de faire appel à un serrurier qualifié, pour procéder au dépannage, et essayer de réparer le mécanisme avant qu’il ne soit irrécupérable.

Un serrurier professionnel peut également assurer l’entretien et le nettoyage de la serrure deux fois par an, pour bénéficier d’une prestation de qualité.