Marteau-piqueur, sableuse, perceuse, de nombreux outils utilisent de l’air comprimé pour leur fonctionnement. Pour tous ces outils, il est nécessaire d’utiliser un compresseur d’air afin de fournir cet air comprimé. 

Le premier besoin pour choisir un compresseur d’air approprié est de comprendre les enjeux de ce choix. Pour commencer, qu’est-ce que l’air comprimé ? L’air comprimé est simplement de l’air dont la pression a été augmenté, notamment en diminuant son volume. En effet, la Pression est inversement proportionnelle au Volume (à température égale), donc s’élève quand cette dernière diminue. D’autres compresseurs, moins répandus, dits “compresseurs centrifuges” fonctionnent sur une méthode différente, plus complexe, utilisant le mouvement.

Comme mentionné plus tôt, ces appareils fonctionnent théoriquement à température égale. Toutefois, lors de l’utilisation de ces appareils, la température peut augmenter. Les compresseurs ne peuvent donc être en fonctionnement que temporairement, être refroidis, puis être réutilisés. Pour mesurer cela, on utilise le “facteur de marche” : le pourcentage de temps pendant lequel le compresseur peut être en fonctionnement.

Un autre facteur est évidemment la Pression créée. Tous les types de compresseurs n’ont pas la même efficacité et peuvent créer un air comprimé plus ou moins pressurisé. 

Enfin, le coût du compresseur est un élément important à prendre en compte lors de l’utilisation d’un compresseur d’air industriel. En effet, tous les compresseurs n’ont pas le même coût, et il est important, notamment en industrie, d’utiliser le compresseur le plus rentable sans nuire à sa qualité. 

Compresseur d’air à piston

Le compresseur d’air à piston est un compresseur d’air très apprécié dans l’industrie grâce à son faible coût. En effet, les compresseurs d’air à piston sont souvent considérés comme parmi les compresseurs les plus économiques

Monocylindres ou multi-étages, ces derniers peuvent proposer une pressurisation très variable en fonction de ce paramètre. Alors qu’un compresseur d’air à piston monocylindre peut monter jusqu’à 10 Bars, un compresseur d’air à piston multi-étages pourra monter jusqu’à 400 Bars dans certains cas.

Toutefois, ce type de compresseur comporte 2 inconvénients. Tout d’abord, il n’a un facteur de marche que de 60% (maximum), il n’est donc approprié que pour une utilisation par intermittence.

Le deuxième défaut est que ce type de compresseur produit un bruit considérable. Il est donc important de l’utiliser dans un entourage adapté, et équipé pour travailler dans des conditions bruyantes.

Notez que ce dernier fait partie des compresseurs à huile. Il ne rejettera donc pas de l’air pur !

Compresseur d’air à vis

Le compresseur d’air à vis est également un compresseur très populaire, voire même le plus populaire, grâce à ses atouts considérables.

Avant de présenter les avantages du compresseur d’air à vis, il faut tout de même faire attention à l’inconvénient majeur de ce type de compresseur. Ce compresseur est assez limité en termes de Pression générée. Ce type de compresseur peut monter jusqu’à 13 Bars en multi-étage. Sa variation mono-étage est cependant la version la plus utilisée, générant jusqu’à 5 bars. Cette pression est suffisante pour la plupart des tâches, mais pour certains cas particuliers il peut ne pas suffire.

Pourquoi malgré cet inconvénient le compresseur d’air à vis reste le compresseur d’air le plus populaire ? 

Premièrement, il existe des versions plus petites de ce compresseur, donc moins contraignantes en termes d’espace ou de mobilité.

Enfin, le facteur de marche est très élevé et peut atteindre 100% sur certains modèles et certaines utilisations. Autrement dit, celui-ci peut être utilisé en continu !

Certaines entreprises d’experts en compression d’air comme Airflux peuvent vous conseiller afin d’être sûr d’utiliser la solution la plus adaptée à votre besoin, au meilleur prix.