En parlant de ramonage de cheminée, on pense souvent à tort que c’est une opération facile à exécuter. Bien qu’il existe des produits spécifiques destinés à cet effet, cette tâche demande tout de même quelques compétences. Elle requiert aussi beaucoup de temps et de la passion pour que les résultats soient optimaux. De même, certaines normes doivent être respectées pour éviter les éventuelles sanctions. Il s’agit donc d’une affaire sérieuse régie par des réglementations strictes. La période hivernale approchant, il convient de faire ramoner sa cheminée. Voici ce que vous devez savoir.

Ramoner sa cheminée est indispensable

Le ramonage de cheminée est un nettoyage qui consiste à éliminer les suies et autres dépôts des conduits. Il faut donc nettoyer les parois internes pour prévenir les incendies et l’intoxication au monoxyde de carbone. Le règlement sanitaire départemental de votre commune stipule qu’il faut deux ramonages par an pour garantir le bon fonctionnement des tubages. Le premier entretien se fait généralement pendant la période de chauffe. Tandis que le second se réalise après cette saison. Toutefois, n’hésitez pas à vous rendre à la mairie pour vous renseigner sur les règlementations de votre région. Parce que comme on le dit souvent « mieux vaut prévenir que guérir ». Mis à part cela, en cas de non-conformité, vous pouvez vous exposer à de lourdes sanctions. Pour toutes ces raisons, solliciter cette entreprise de ramonage de cheminée en Seine Saint Denis est indispensable. Elle réalisera un nettoyage de qualité et répondant aux normes applicables. De ce fait, en éventuels sinistres engendrés par les feux de cheminée, les dégâts seront couverts par l’assurance prévue. Mais pour cela, il faut réclamer un certificat de ramonage à votre artisan après sa prestation. Ce document vous sera sollicité en cas d’accidents par votre assureur.

L’appel à un professionnel est capital

L’intervention d’un professionnel est obligatoire pour ramoner votre cheminée. Il est alors recommandé de faire appel à un spécialiste en travaux de ramonage de cheminée. Il est le seul à même de vous remettre un certificat de ramonage après son passage. C’est une personne compétente qui dispose d’un diplôme particulier comme le CAP, le BEP ou autre brevet d’équivalence. Si l’artisan travaille sans diplôme, il peut encourir une lourde amende allant jusqu’à 7 500 euros. Il utilise également des matériels spécifiques comme les longs balais-brosses ou les raclettes pour éliminer les suies. Par ailleurs, il peut nettoyer les conduits d’évacuation de votre système au fioul, au bois ou au gaz. Mais il peut aussi s’occuper des VMC ou des extracteurs d’air. Concernant les habits, ce spécialiste doit porter un masque, une combinaison, une paire de gants et des chaussures adaptées.

Entretenir sa cheminée par l’intérieur ou par l’extérieur

Pour qu’une cheminée chauffe bien votre maison, l’entretien des tubages est indispensable. Mais il convient également d’entretenir le foyer, le manteau et la vitre. Pour le foyer, enlevez les cendres à l’aide d’un aspirateur. Puis, nettoyez-le avec une brosse dure et de l’eau savonneuse avant de le rincer à l’eau claire. Pour le manteau, mélangez de l’eau et du bicarbonate de soude. Avec une brosse dure, frottez-le pour qu’il retrouve son éclat. Pour une installation en brique, l’huile de lin est l’ingrédient idéal. Enfin, pour la vitre, vous pouvez utiliser un nettoyant à vitre classique. Il fera de véritables merveilles.