Malgré le fait qu’une cheminée traditionnelle avec un foyer ouvert offre du charme à votre intérieur, il serait mieux de la remplacer par un poêle à pellet. En effet, le poêle à pellet est une solution de chauffage qui présente de nombreux avantages. Voici les raisons pour lesquelles vous devez effectuer ce changement.

Rendement du poêle à pellet

Le poêle à pellet est un appareil de chauffage qui offre un meilleur rendement que celui de votre cheminée. En effet, la part de chaleur produite par une cheminée traditionnelle et qui vous est restituée est de 10 à 20 % pour un foyer ouvert. Elle est de 30 à 85 % pour un insert ou un foyer fermé. Un foyer ouvert vous fait donc gaspiller beaucoup d’énergie puis 80 à 90 % arrivent à s’échapper par la cheminée. Quant au poêle à pellet, il offre un rendement allant de 40 à 90 %.

Cependant, le poêle pellet, comme tout appareil, doit être bien installé pour optimiser son rendement. Son installation peut varier en fonction de votre intérieur et des contraintes techniques de votre logement. À cet effet, il est recommandé de contacter des professionnels de l’installation de poêles à pellet. Pour ce faire, vous pouvez aller sur fondaire.com.

Puissance et fonctionnalité du poêle à pellet

Le poêle à pellet est l’option idéale pour remplacer votre cheminée en guise de chauffage d’appoint. En effet, il dispose d’une meilleure autonomie. Aussi, il fonctionne de manière automatique avec un combustible écologique. Il consomme très peu ce combustible, mais brûle beaucoup plus longtemps. Aussi, son entretien est-il d’une grande facilité et il vous donne la possibilité de contrôler la température. Son système d’approvisionnement automatique et sa capacité à contrôler la température en font un dispositif très autonome. 

En outre, le poêle à pellet dégage peu de fumée. De plus, vous pouvez charger son réservoir tous les 2 ou 3 jours. Cela dépend de la manière dont vous l’utilisez.

Aide financière

De nombreuses aides financières sont disponibles dans le but d’alléger vos dépenses liées à l’installation d’un poêle à pellet. Cet appui financier est proposé, car cette action conduira à une amélioration de la performance énergétique de votre domicile. Dès lors, vous pouvez profiter d’une réduction de vos impôts et de votre facture globale. Voici quelques aides disponibles.

CITE

Le CITE est le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Il s’agit d’une aide financière dont le but est de subventionner tous les travaux qui visent la réduction de la consommation énergétique d’un logement. De plus, la subvention peut monter jusqu’à 30 % du prix de l’appareil de chauffage sans inclure la main-d’œuvre.

Aides de l’ANAH 

L’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) peut financer toutes les opérations visant l’amélioration de l’efficacité énergétique d’un logement ancien. De plus, ce financement peut représenter 50 % du coût d’achat de l’équipement.

Ecoprêt à taux zéro

Le Ministère de l’Écologie et du Développement Durable a mis en place cette aide dans le but de subventionner tous les travaux liés à l’économie d’énergie. Même les frais éventuellement induits par ses opérations sont pris en charge. Les travaux réalisés doivent rendre confortable, énergiquement économe et peu polluant, le logement. Cette aide est sous la forme d’un prêt qui peut s’élever jusqu’à 30000 euros, et est remboursable sur 10 années sans le moindre intérêt.